Au Togo, l’incubateur Nunya Lab veut soutenir les start-up technologiques, sur le modèle du KLab au Rwanda

Les start-up innovantes du Togo disposent d’un nouvel incubateur pour leur développement. Dénommée Nunya Lab, cette nouvelle structure est un projet du ministère en charge du Développement à la base, réalisé par l’entremise du Fonds d’appui aux initiatives économiques des jeunes (FAIEJ). Il a été officiellement lancé, mardi, sous la houlette de Victoire Tomegah-Dogbé, ministre en charge du Développement à la base et de la Jeunesse.

La structure, dont le coût est estimé à plus de 75 millions FCFA, se donne notamment pour rôle « de soutenir l’étape clé de gestation des projets innovants et permettre une optimisation de leur potentiel de création d’emplois et de richesses », d’incuber les projets innovants et accélérer les projets en développement.

Par ailleurs, il s’agira également de fournir aux jeunes innovateurs togolais, « un centre à leur portée », pour réaliser leurs expériences, tester leurs prototypes, ainsi que de leur faire bénéficier des conseils, coaching et accompagnements de personnes expérimentées avant la mise sur le marché de leurs produits.

Notons que le projet a bénéficié de l’appui technique et financier du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), avec l’expertise de l’incubateur K-LAB, basé à Kigali au Rwanda.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password