Deepfakes : du faux plus vrai que nature

De la vidéo truquée à la manipulation de la vérité : les deepfakes font l’objet de nombreuses inquiétudes. L’accélération du développement de ces technologies est telle que la détection des faux devient de plus en plus complexe, faisant craindre le pire à certains chercheurs. « Nous ne sommes plus qu’à 6 à 12 mois de fausses vidéos totalement crédibles », estime ainsi notre invité, Hao Li, professeur associé à University of Southern California.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password