Un partenariat entre l’ONU et l’américain HP pour former les femmes africaines en entrepreneuriat et en informatique

ONU Femmes a signé un accord de partenariat avec la Fondation HP, le géant technologique américain, pour offrir des formations en entrepreneuriat et en informatique à  des femmes et filles africaines, selon un communiqué publié par les signataires. Les pays concernés par le programme sont le Sénégal, la République démocratique du Congo, le Maroc, l’Afrique du Sud et le Nigeria.

Cette initiative consiste à  proposer des cours d’apprentissage en ligne avec des professionnels sur les thématiques choisies dans les domaines de l’entrepreneuriat et de l’informatique. Ces cours se dérouleront dans des salles de classe numériques qui seront mises à la disposition des apprenantes. Les conditions de participation et les modalités de mise en œuvre n’ont pas été spécifiées dans le communiqué.

L’initiative entre dans le cadre de l’African Girls Can Code Initiative, un projet conjoint de la Commission de l’Union africaine, ONU Femmes et l’Union internationale des télécommunications. L’objectif est d’améliorer la présence des femmes africaines dans les métiers technologiques encore dominés par les hommes, comme le souligne d’ailleurs, le troisième baromètre LinkedIn pour « Le Monde Campus » de 2017.

Aujourd’hui, de plus en plus d’opportunités de formation à l’intention des femmes dans les métiers du numérique se mettent en place. On peut citer, entre autres, les formations de la Banque africaine de développement, à travers son programme pour l’autonomisation des femmes ; les formations organisées par l’UNESCO par le biais de l’Institut africain d’informatique qui forme des femmes en TIC en Afrique centrale ; ou encore les formations de l’Agence universitaire de la Francophonie.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password