Le groupe sino-français Weidong va aider le Congo à numériser l’enseignement supérieur

Votre PUB

 La société sino-française Weidong va appuyer le projet TIC’SUP dont l’objectif est d’introduire et de développer l’usage du numérique dans le système d’enseignement supérieur congolais. Un accord de partenariat a été signé, à cet effet, la semaine dernière entre Bruno Jean Richard Itoua, le ministre congolais de l’Enseignement supérieur, et le vice-président de Weidong, rapporte le site d’informations CIO Mag.

Il est prévu, selon les termes de l’accord, que Weidong dote les enseignants et étudiants de l’université Marien Ngouabi, ainsi que ceux des universités privées agréées par l’Etat, en ordinateurs portables et en cartables numériques. Il est aussi prévu, entre autres, la construction de centres de données, la création de l’Université virtuelle.

A travers le projet de numérisation, le gouvernement du Congo veut améliorer l’enseignement supérieur pour en renforcer l’efficacité pour le développement du pays.

La numérisation de l’enseignement supérieur cadre avec l’axe numéro quatre de la stratégie nationale de développement de l’économie numérique du Congo, baptisée « Congo Digital 2025 » et officiellement présentée à Brazzaville, le 9 août 2019, par Guy Roland Tsimba, le directeur général du développement de l’économie numérique (DGDEN).

1 Comment

  • Mr WordPress Reply

    18 juin 2010 at 20 h 51 min

    Bonjour, ceci est un commentaire.
    Pour supprimer un commentaire, connectez-vous et affichez les commentaires du post qui vous intéresse ; vous pouvez ensuite modifier ou supprimer les commentaires de votre choix.

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password