Sénégal : une grève des travailleurs couve chez Tigo

Cras eget sem nec dui volutpat ultrices.

Le Syndicat national des travailleurs de l’opérateur de téléphonie mobile Tigo Sénégal a annoncé une grève après le 30 septembre 2019, rapporte le site Pressafrik. La manifestation sociale est la suite logique de l’ultimatum de deux semaines fixé, le 17 septembre 2019, par les employés de Tigo à leur direction générale, pour protester contre la non-satisfaction de sa plateforme revendicative déposée le 10 août 2018. 

Les travailleurs réclament, entre autres, « l’accompagnement de leur direction générale sur le plan logement ; la suppression des notes pénalisantes ; le relèvement de l’assiette de calcul du bonus et une prime sur la croissance de l’entreprise ; l’ouverture de l’actionnariat aux employés par une cession de parts ».

Il est prévu, en signe de protestation, le port de brassards, un sit-in devant le siège de l’entreprise et l’arrêt de travail. 

Depuis 2013, les travailleurs de Tigo Sénégal multiplient les actions de revendication pour l’amélioration de diverses conditions sociales. Il semble qu’en cédant Tigo Sénégal à Saga Africa Holdings – le consortium formé par les sociétés Teyliom Telecom, NJJ et Sofima, appartenant respectivement à Yérim Sow, Xavier Niel et Hassanein Hiridjee – Millicom International Cellular (MIC) lui a également cédé les nombreux griefs accumulés au cours des dernières années.

0 Comments

Leave a Comment

Login

Welcome! Login in to your account

Remember me Lost your password?

Lost Password